By A Website Design

12h Sebring 2012 - Résumé

Voilà, l'heure de la 1ère course de Jordan en championnat du monde avec un prototype est (enfin) arrivée. Pour un début, Sebring n'est pas le circuit le plus facile, et de loin. Avec presque 6 kilomètres de long et une piste reconnue unanimement comme extrêmement bosselée, c'est un gros morceau.

Arrivé sur place le vendredi soir, Jordan a donc le week-end pour s'adapter à la chaleur ambiante et au décalage horaire. Cependant, ses compères étant aussi passionnés de course que lui, ils décident d'aller à Daytona pour regarder le Supercross. Malheureusement pour eux, la météo n'est pas de leur côté et c'est une pluie diluvienne qui les arrose dans les tribunes...

Jordan Tresson - Sebring 2012 - Supercross Daytona

Le lundi commencent les premiers essais privés. Beaucoup d'équipes y participent ce qui fait que le trafic en piste est déjà conséquent. Cependant, tout se passe bien pour l'équipe Signatech Nissan. Olivier et Jordan bénéficient de beaucoup de temps de roulage, Franck connaissant déjà bien le tracé et la voiture. Jordan boucle un relais complet dans l'après-midi, l'équipe voulant tester sa résistance physique. Il nous dit : « La simulation de relais s'est bien passée, malgré l'interruption par un court drapeau rouge. J'ai fait 26 tours et je me sens encore très bien malgré la chaleur. Le but sera clairement de doubler les relais pendant la course donc il faudra être solide. »

Le temps de roulage est plus limité le mardi puisque seules deux heures sont allouées aux compétiteurs. Cela n'empêche aucunement Jordan de continuer d'accumuler les kilomètres et l'expérience au volant d'une LMP2. On peut deviner sa satisfaction grâce à son sourire radieux et des chronos très encourageants pour un début.

Jordan Tresson - Sebring 2012 - Cockpit

Le mercredi est une journée libre permettant aux pilotes de se reposer. Ce n'est pas l'intention de l'équipage de la 23, puisque les compères décident d'aller faire un footing d'une demi-heure pour se maintenir en condition. C'était sans compter sur la complexité de la géographie californienne qui les obligera à poursuivre leur effort pendant 1h20 ! A son retour, Jordan nous confiait que « On s'est éloigné au fur et à mesure de l'hôtel en refusant de faire demi-tour. Mais au moins, on a pu bronzer un peu ! Maintenant, je dois me dépêcher sinon je vais être en retard à mon interview ». Pour finir la soirée, les pilotes se sont retrouvés au bowling pour une petite partie de plaisir et se changer les idées.

Les choses sérieuses ont commencé le jeudi avec les deux premières séances d'essais ainsi que les essais de nuit. Les séances diurnes se déroulent sans aucun souci, l'équipe travaillant sur les réglages de la voiture. Les temps de Jordan continuent de s'améliorer et sont maintenant très proches de ceux de ses coéquipiers. En revanche, la séance nocturne est écourtée pour les trois pilotes, un problème de démarreur venant semer le trouble en tout début de séance. Mais l'équipe Signatech est prête à parer à toute éventualité et la pièce défectueuse est rapidement remplacée, permettant aux trois pilotes de faire leurs tours qualificatifs.

 Jordan Tresson - Sebring 2012 - Signatech-Nissan

Une seule séance d'essai est au programme de ce vendredi. L'équipe en profite pour valider les réglages qui seront utilisés en course et s'assurer qu'ils conviennent aux trois pilotes. Jordan témoigne : « Même si la voiture n'est pas parfaite à conduire, elle est facile à emmener et douce avec ses pneus, ce qui aura son importance durant la course. »

En fin d'après-midi vient la qualification dans laquelle Franck obtient une très bonne 4ème place. Ce n'est certes pas la pole position mais l'équipe est tout de même satisfaite comme en témoigne Jordan : « La pole était clairement inaccessible pour Franck puisqu'elle est 1'6 seconde plus vite que son temps. En revanche, nous sommes classés 1ère Oreca et 2ème Nissan, ce qui prouve que l'on a le rythme de ceux qui disposent du même matériel que nous. Il faudra maintenant attendre la course pour voir si notre travail s'avère payant. »

Jordan Tresson - Sebring 2012 - Stand Nuit

Samedi, après un réveil aux aurores pour le warm-up, les trois pilotes n'ont maintenant plus que très peu de temps avant la course. C'est Franck qui prendra le départ, suivi d'Olivier puis Jordan.

 Jordan Tresson - Sebring 2012 - Grille de Départ

Franck prend un bon envol et maintient sa 4ème place pendant le 1er quart d'heure avant que le Safety Car ne sorte pour dégager un concurrent en perdition. Vient le moment du premier arrêt aux stands qui se passe sans soucis et duquel Franck ressort 3ème. Lorsqu'Olivier monte dans la voiture, la Signatech a encore progressé dans le classement et occupe maintenant la 2ème place. Mieux encore, il n'y a plus que 4 voitures qui sont dans le tour du leader.

Puis arrive le moment fatal : Olivier sort sur de l'huile laissée par une voiture qui vient d'exploser son moteur. Heureusement, il parvient à la maîtriser et la voiture ne touche rien. Jusqu'à ce qu'une Ferrari arrive, sorte au même endroit et s'encastre dans l'Oreca-Nissan. Bien que la voiture soit ramenée jusqu'au stand sur un camion plateau, les dégâts sont trop importants pour espérer être réparés. S'en est donc fini de l'aventure floridienne pour Jordan, Franck, Olivier et toute l'équipe Signatech. C'est un Jordan très déçu qui nous livre : « C'est fini pour nous. Ca fait ch*er ! On était bien et il faut qu'un coup du sort nous élimine ! C'est malheureusement la dure loi du sport auto. Ce qui est encore plus frustrant, c'est de ne pas avoir roulé en course. Ne marquer aucun point n'est pas la meilleure façon de commencer un championnat du monde, mais, cependant, le bilan n'est pas tout noir puisque j'ai pu accumuler tout de même pas mal d'expérience pendant cette semaine. On va maintenant se tourner vers Spa, en espérant que la chance soit de notre côté ce coup-ci ! »

Pour se changer les idées, l'équipe décide d'aller jouer au bowling en cette fin de soirée puis de regarder le Grand Prix de F1 se déroulant à 2h du matin ! On est passionné ou on ne l'est pas !

Jordan Tresson - Sebring 2012 - Bowling

A son retour de Floride, Jordan a encore du mal à digérer la déception : « J'y pense toujours et je refais la course avec des « et si... ». Ca ne change rien mais je ne peux pas m'en empêcher. Il va cependant falloir mettre cette déception de côté et se concentrer sur Spa qui va arriver très vite. Je sais que l'équipe va remettre la voiture d'aplomb et nous offrir une monture capable de jouer la gagne. Spa étant un circuit que j'adore et presque une course à domicile pour moi, j'espère que l'on y brillera ! Je vous donne à tous rendez-vous ce samedi 5 mai, l'équipe Signatech Nissan aura besoin de votre soutien ! »

C'est noté, on y sera Jordan !

Facebook Jordan Tresson   Twitter Jordan Tresson   Google+ Jordan Tresson   Flickr Jordan Tresson   YouTube Jordan Tresson